Qui sommes-nous ?

Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale, expert de l’emploi et du développement de compétences, l’Association Abeilles Aide et Entraide crée depuis plus de 30 ans des emplois hyper-locaux et non délocalisables tout en salariant les privés d’emploi de la communauté d’agglomération du Val d’Yerres Val de Seine en priorité.

Abeilles Aide et Entraide porte 2 projets :

Une association qui propose de nombreux services à destination des particuliers et des professionnels. Acteur économique local majeur, sur un territoire peu créateur d’emploi, Abeilles salarie environ 300 personnes par an. Plus de 300 particuliers, 40 entreprises et 12 collectivités lui font confiance chaque année.

Une exploitation maraîchère bio qui propose un espace d’agriculture périurbaine unique sur l’agglomération. C’est une bulle de biodiversité de 4 hectares aux portes de Paris. Plus de 3000 paniers de légumes bio sont distribués chaque année et environ 30 personnes sont salariées chaque année.

Abeilles se positionne comme un révélateur de talents et de compétences, porteur d’innovations et de projets économiques non délocalisables.

Découvrez Abeilles Aide et Entraide :

L’histoire de l’association

Née d’initiatives citoyennes pour lutter contre les débuts du chômage de masse en France dans les années 80, notre association a su évoluer et se professionnaliser pour pérenniser sa mission. Elle participe pleinement à la vie économique et sociale de l’agglomération du Val d’Yerres Val de Seine.

1997 : création d’une ruche de compétences

L’association Abeilles Aide et Entraide a été créée par la fusion de deux associations essonniennes, Abeilles du Val d’Yerres d’Epinay sous Sénart, et Aide et Entraide Draveilloise de Draveil. Ces dernières avaient été créées 10 ans auparavant.

L’objectif de la fusion était de proposer une offre plus professionnalisée et de ne plus reposer majoritairement sur le bénévolat.

2009 : certification qualité

L’association reçoit en 2009 la certification Cèdre, attestant de la qualité de son action sur le plan économique et social. Elle est la première association intermédiaire essonnienne à être certifiée, et la sixième en Ile de France.

2011 : naissance du jardin Abeilles Maraîchères

Dans une perspective de développement et de changement d’échelle, Abeilles crée un chantier d’insertion, Abeilles Maraîchères.

2021 : Une ruche de compétences qui essaime

En un peu plus de 20 années d’existence, Abeilles est passé de 5 salariés permanents à 18, de 35 salariés en parcours à 80, de 0 marché public à 7. La diversification de nos activités, la création de nouvelles structures ont jalonné et continue de jalonner l’histoire d’Abeilles. Cette recherche continue de créations d’activité économique permet à notre ruche de grandir et d’essaimer du travail sur tout le territoire.

L’équipe

En 2021, Abeilles Aide et Entraide compte 18 salariés dans son équipe pour accomplir ses missions.

 

Le pilotage et les services supports

La directrice pilote Abeilles Aide et Entraide et Abeilles Maraîchères.

2 salariés assurent en interne la comptabilité et la paie des 2 dispositifs.

La responsable de développement économique recherche de nouveaux contrats et veille à la bonne marche opérationnelle des missions.

 

L’accompagnement, le cœur de notre métier

13 collaborateurs assurent l’accompagnement socio-professionnel des salariés en parcours sur les 2 dispositifs :

• 3 accompagnatrices socio-professionnelles (dont 2 psychologues chargées d’insertion),

• 5 chargées de placement (accueil, repérage et évaluation des compétences en vue des missions en amont et tout au long du parcours, suivi des missions de travail),

• 5 accompagnateurs techniques (dont 2 dédiés à Abeilles Maraîchères) pour l’apprentissage des gestes professionnels en situation de travail.

 

Le projet Territoire zéro chômeur de longue durée (TZCLD)

Une chargée de mission mène les démarches nécessaires à la création d’une Entreprise à But d’Emploi sur la Communauté d’agglomération Val d’Yerres Val de Seine. Elle collabore étroitement avec les services de l’emploi de celle-ci, pilote du projet en partenariat avec Abeilles Aide et Entraide.

Vie associative

Conformément à ses statuts, la politique d’Abeilles Aide et Entraide est décidée par un conseil d’administration composé de 15 administrateurs, qui sont élus par l’assemblée générale annuelle des adhérents. Il se réunit toutes les six semaines et s’est doté d’un bureau de 7 personnes.

Le conseil d’administration propose les grandes orientations soumises aux Assemblées Générales. Une fois les orientations validées, les actions sont mises en place grâce à un travail commun avec l’équipe permanente salariée.

Télécharger notre rapport d’activité

 

Nos réseaux

Abeilles Aide et Entraide, forte de sa volonté de professionnalisation, d’innovation et d’expérimentation, a naturellement multiplier les adhésions à différents réseaux au fil des années, chacun répondant à des axes de réflexion, d’activité ou de développement spécifique.

Les réseaux de l’insertion

Les réseaux de l’agriculture et des jardins partagés

Le réseau Territoire zéro chômeur

 

Nos partenaires

Abeilles Aide et Entraide ne pourrait pas accomplir sa mission sans le soutien et la collaboration de nombreux partenaires. Ceux-ci nous aident à enrichir et renforcer l’accompagnement de nos salariés.

Réseau territorial d’insertion sociale et solidaire

La prévention spécialisé de la communauté d’agglomération, Abeilles Aide et Entraide, Léa Solidarité Femmes et la Mission locale de l’agglomération s'associent dans le Réseau Territorial d'Insertion social et de Solidarité (RTISS) de l’Essonne pour être au plus près du public et proposer des projets communs au service du territoire Val d'Yerres Val de Seine.

La Pépinière de Yerres

Nous avons signé une convention de collaboration avec SNL Essonne pour la création et l’entretien d’un Jardin des simples sur l’ancien couvent de Yerres devenu La Pépinière. En lien avec l’association « La Maison de la Pépinière », Abeilles Maraîchères a planté des arbres fruitiers, des plantes aromatiques et médicinales et mis en place des plateformes de compostage.


La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 (dite loi "Avenir professionnel") complétée par le décret n°2019-15 du 8 janvier 2019 impose aux employeurs un dispositif d’évaluation des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, conduisant à une notation sociale publique de l’entreprise et, pour celles dans lesquelles les écarts sont excessifs, l’obligation de mettre en œuvre des mesures correctives (articles L 1142-7 à 10 du Code du travail).

L’index consolidé de l’Association Abeilles Aide et Entraide est de 85 points sur 100.

Notre zone d’intervention

Pour faire appel à nous, le travail doit être effectué sur l’une des communes ci-dessous.

Je m’abonne aux paniers bio Nous contacter Notre newsletter Notre facebook